Les travaux à réaliser dans un gîte ou dans une chambre d'hôtes

Parmi les critères importants dans le choix de votre futur habitat et dans la réalisation de vos gîtes ou chambres d'hôtes il y a bien sûr le côté financier. Pensez qu'en plus de l'achat de votre bien, une somme de travaux plus ou moins importante sera à prévoir. Vous pouvez faire intervenir des artisans qui vous deviseront le montant des travaux à réaliser afin de vous donner une idée de l'argent à consacrer à cette partie de votre projet.

Obligations autour de la construction

Construire un gîte ou une chambre d'hôtes est un projet long qui peut semblait interminable lorsque l'on rentre dans l'étape des travaux. Pensez qu'en fonction de votre future propriété il sera peut-être nécessaire de construire de nouvelles pièces ou un nouveau bâtiment pour y accueillir un gîte ou des chambres d'hôtes. Dans ce cas n'oubliez pas qu'il est obligatoire de déposer un permis de construire lorsque la construction envisagée dépasse les 20 m². Vous devez également demander un permis si vous souhaitez créer ou agrandir des ouvertures (fenêtres et portes) donnant sur l'extérieur ou encore si vous voulez monter une piscine dans votre jardin.
Le permis de construire se dépose en mairie. Dans le meilleur des cas, celui où votre dossier est complet, vous obtiendrez une réponse dans les 3 mois après le dépôt de votre demande. Dans la mesure où votre dossier n'est pas complet, et en fonction du temps que vous mettrez à fournir les pièces manquantes, cette durée peut-être rallongée de 4 mois. Prenez donc bien en compte ces délais dans le planning de votre projet.

Attention, si vous achetez un bâtiment protégé, ou à proximité d'un bâtiment protégé ou classé, vous serez soumis à diverses contraintes. Cela peut aller de la couleur de vos volets à l'utilisation de certaines tuiles pour votre toiture. Il est aussi possible qu'un architecte des Bâtiments de France intervienne sur votre dossier. Plusieurs organismes pourront vous conseiller sur les contraintes liées à l'achat de tel ou tel bien. Vous pouvez vous renseigner auprès de l'Anah (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat), des CAUE (Conseils de l'Architecture, de l'Urbanisme et de l’Équipement) ou encore auprès de la Fédération nationale habitat et développement.

Les normes de sécurité pour les gîtes ou les chambres d'hôtes

Il est essentiel de penser à la sécurité de vos hôtes. Prévoyez lors des travaux de réaliser les aménagements nécessaires pour leur assurer un séjour sans problème ! De façon générale, les normes électriques sont les mêmes que pour les constructions nouvelles et votre clientèle doit avoir accès à l'eau courante. Il y a cependant quelques normes importantes a noter pour ne rien oublier.

Piscines et points d'eau

Si vous avez une piscine, celle-ci est normalement déjà équipée d'un dispositif de sécurité (barrières de protection, alarmes, couverture...). Les normes de sécurité qui existent pour les piscines de particuliers s'appliquent aussi et de la même façon pour les piscines des chambres d'hôtes ou les piscines de gîtes. Attention, d'autres normes s'ajoutent à celles-ci lorsque vous transformez votre habitation en maison d'hôtes et que vous offrez la possibilité à vos convives de profiter de votre piscine. Vous devez déclarer votre piscine auprès de votre mairie et de votre préfecture, être soumis à un contrôle sanitaire mis en oeuvre par les agences régionales de santé, disposer d'un règlement intérieur pour votre piscine visible, auquel sera ajouté les résultats de votre contrôle sanitaire.
Si vous avez sur votre terrain une mare ou un bassin il serait judicieux de fermer cet espace pour plus de sécurité. Vous pouvez installer des barrières autour de cette zone ou alors créer un espace protégé pour vos hôtes, leur allouer une parcelle de terrain limitée par des barrières, loin de tous dangers. Les enfants sont imprévisibles ! En parlant d'enfants, si vous mettez à disposition des familles des jouets ou des jeux d'extérieur comme un portique et des balançoires, veillez à leurs bon état !
Il n'existe pas de normes de sécurité particulières pour les points d'eau avec les gîtes ou les chambres d'hôtes, sauf pour les piscines. N'oubliez cependant pas qu'il est de votre devoir de sécuriser tous les endroits de votre propriété.

Les normes incendie

En tant que propriétaire de gîtes ou de chambres d'hôtes vous ne pouvez recevoir plus de 15 personnes en même temps et n'êtes donc pas considéré comme une établissement public. Vous n'avez pas d'obligations spécifiques à respecter en matière d'incendie, en effet, les normes incendie s'appliquent uniquement aux établissement publics. Il est cependant conseillé de possédé au moins un extincteur par logement et surtout d'avoir un détecteur de monoxyde de carbone et un détecteur de fumée (rendu obligatoire à partir du 9 mars 2015). Il est obligatoire que vous soyez en possession d'un certificat d'entretien valide pour votre chaudière ou votre chauffe-eau mais aussi un certificat de ramonage pour votre cheminée si vous en possédez une.

Autre

Pensez à bien éclairer vos extérieurs afin que vos hôtes ne se retrouvent pas perdus sur votre propriété la nuit. Il est aussi important que vous possédiez une trousse à pharmacie complète pour soigner les petits bobos du quotidien. Pourquoi ne pas passer votre brevet de secourisme pour connaître les bons gestes ? On ne sait jamais ce qui peut arriver.

L'hygiène et votre hébergement

Vos hébergements doivent être impeccables et en bon état ! Lors de vos travaux d'aménagement optez pour des matériaux adaptés à votre future activité. Pensez que vos gîtes et chambres d'hôtes sont des lieux de passage qui seront souvent nettoyés. Évitez la moquette, oubliez les parquets de mauvaise qualité ou encore pensez à carreler entièrement les pièces d'eau pour faciliter le nettoyage !

Si votre projet consiste à ouvrir une chambre d'hôtes, voir même de l'accompagner d'une table d'hôtes, vous serez soumis à des normes d'hygiène, des contraintes sanitaires précises. Vous devrez préparer les petits-déjeuners et les repas dans un lieu propre et en bon état où il n'y a pas de risques de contaminer les denrées que vous allez proposer à vos hôtes. Renseignez vous auprès de la Direction départementale des services vétérinaires de votre région afin de connaître toutes les normes et les mesures à prendre pour assurer à vos client d'agréables repas sans mauvaises surprises !

En plus de tous ces aspects plus ou moins généraux il est essentiel que vous preniez connaissance du classement des meublés de tourisme. Ce classement vous permettra de compléter la longue liste des travaux et aménagements à réaliser pour créer votre gîte ou votre chambre d'hôtes !

Pour vous aider

Des livres simples et clairs vous aideront à bien réaliser votre projet de gîte ou de chambres d'hôtes.
Nous vous conseillons la lecture de ce livre.